• Covid-19 très simplement!

    Petit résumé COVID-19 Japon

    Bon! Un petit article sur l'actualité au Japon!

    Enfin surtout à Tokyo où les cas augmentent doucement mais surement. Pour le moment!

    La politique japonaise fait peur quand on voit ce qui se passe dans le monde.

    Depuis l'apparition des premiers cas en janvier, le Japon a réalisé très peu de tests (surtout en rapport à la population).

    Fin février, le premier ministre a demandé de fermer les écoles. J’insiste sur "demander" car il faut savoir que la loi japonaise ne permet pas d'imposer une fermeture ou un confinement.

    Ceci dit, les écoles ont suivi et devaient rouvrir le 6 avril, après les vacances de printemps.

    Naturellement, et c'est une des forces du Japon, les entreprises ont, dans la mesure du possible, mis les gens en télétravail et décalé les horaires de travail. Beaucoup d’événements et de rassemblements ont été annulés.

    Et le japonais ont la culture du masque en cas de maladie. Ce qui aide! (Nous avons beaucoup de mal à en trouver quand même et ce depuis mi-janvier!).

    Entre temps, les cas ont doucement augmenté mais moins vite que ce qui était attendu.

    Les gens se sont rassurés je pense et il y a deux semaines, ont commencé à reprendre leur vie. Le pont du 20 au 22 mars a coïncidé avec la floraison des sakura et, s'il y a eu moins de monde que d’habitude, les gens sont beaucoup sorti. Les magasins étaient bondés.

    Le 20 mars, le ministre de l'éducation était contre toute continuation de la fermeture des écoles mais le 23 mars, la gouverneure de Tokyo , Mme Yuriko Koike, a fait un discours encourageant le confinement volontaire, ou tout du moins la limitation des déplacements non-essentiels. Les cas étaient passés d'une dizaine à plus de 40 par jour à Tokyo! A elle se sont joints les préfets des départements autour de Tokyo (Chiba, Kanagawa, Ibaraki, Saitama).

    Depuis les cas augmentent (97 le 02/04/2020). Et, pour environ 30%, ils ne connaissent pas les vecteurs de contamination.

    Qui a déjà pris les transports en commun sait que le risque est très fort d'y être contaminé.

    Finalement, le 01/04/2020, le Conseil d'éducation de Tokyo a décrété la fermeture des écoles jusqu'au 06 mai. Mais ces décisions sont faites par les autorités municipales et départementales et donc varient suivant les villes et départements. Ainsi, le département de Chiba ouvre comme prévu lundi prochain, le 06 avril.

    La politique japonaise s'inquiète énormément de la situation économique très impactée dans un premier temps.

    Très basée sur le tourisme qui est au point zéro, premier problème.

    Le gouvernement ayant demandé plusieurs fois de limiter les rassemblements et déplacements non-nécessaires, les gens ont aussi commencé à moins fréquenter les bars et restaurants. Certaines entreprises ont aussi interdit les "nomikai" pour leurs employés (sorties plus au moins obligatoires entre collègues et chefs, une institution sociale).

    De plus, cette semaine, Mme Koike a précisé que plusieurs patients fréquentaient les célèbres bars à hôtesses et izakaya de Tokyo (même si beaucoup refusent d'ailleurs de l'admettre, probablement par rapport à leur douce moitié, mais ça reste un problème pour identifier les zones de contamination).

    Autre problème du Japon, 40% des emplois sont des emplois précaires et certains groupes ont commencé à licencier les "baito" (petits boulots). Sans de contrat de travail et payée à l'heure, c'est une catégorie licenciable du jour au lendemain.

    Un ami de mon mari, cuisinier qui travaille pour un grand groupe qui possède beaucoup de chaînes de restaurants, a vu sa paye diminué de 30% (avec même temps de travail!)et tous les "baito" ont été licenciés.

    La fréquentation du métro a clairement diminué mais le nombre d'usagés reste très important. Beaucoup ne peuvent se permettre d’arrêter de travailler.

    La politique sociale japonaise a toujours été très minime, comptant sur les entreprises et la famille pour remplir ce rôle (influence du système américain! mais au moins il y a une sécurité sociale ici). Ce qui limite les aides pour les gens précarisés ou les indépendants.

    Pour conclure:

    Quand on sait que le Japon a la population la plus âgée du monde, et quand on considère la densité de population dans le kanto (région de Tokyo) et le kansai (région d'Osaka), il y a de quoi s'inquiéter!

    J'espère que  non mais je vois arriver la catastrophe sanitaire depuis plusieurs semaines!

    Enfin, le gouvernement va envoyer 2 masques lavables pour chaque foyer japonais!

    Bonne chance si vous êtes 5 dans la famille comme chez moi! Les foyers qui ont des enfants au primaire et au collège sont prioritaires dans l'ordre de distribution.

     

    Site du gouvernement de Tokyo en anglais pour se tenir au courant de l'évolution de la situation:

    https://stopcovid19.metro.tokyo.lg.jp/en/

    Autres:

    https://www3.nhk.or.jp/nhkworld/en/news/

    « A la maison
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :