• Les comptes bancaires

    Le Japon et les banques!

    Il y a quelques jours, j'ai vu un reportages sur les comptes bancaires dormants dans les banques japonaises. Il y a des millions d'euros sur des comptes qui ne sont plus accéder depuis des années. Les sommes en soient même ne sont pas excessives parait-il, quelques milliers de yens en moyenne (moins de 100€) mais c'est le nombre qui est importants!

    Les japonais cumulent les comptes bancaires parait-il. J'ai trouvé cela bizarre mais bon. Maintenant j'ai compris pourquoi!!!!! Me voici l'heureuse détentrice de mon troisième compte bancaire japonais, et cela en 1 an!

    Je vous explique! Quand je suis arrivée, j'ai ouvert un compte dans une banque internet, celle de mon magasin préféré Aeon, ne prenant que la "cash card", celle qui permet de retirer aux distributeurs, gratuitement dans ceux de la banque et avec des frais dans ceux des autres banques (environ 200¥). Ceci dit, il y a des guichets un peu partout dans le mall, ouvert tous les jours même le dimanche jusqu'à 20h au moins au contraire des banques traditionnelles. Mais pas de petit livret (vous savez, comme le livret A autrefois) et pas de relevé de compte. Au japon, la cash card suffit largement puisque les japonais payent presque tout en liquide! Même si ça coûte des milliers d'euros (genre mariage!). Au pire ils font un virement à partir de l'ATM.

    Les comptes bancaires Les comptes bancaires

     

     

    Mais quand j'ai voulu faire virer ma (maigre) paye sur le compte quand j'ai commencé à donner quelques cours, pas possible! Pour quel raison, je ne sais pas. Possiblement le nom puisqu'ils ont voulu absolument mettre le nom qui est sur le passeport où il y a mon nom de jeune fille et mes deux prénoms, sans oublier le "épouse", abrégé en ep, qu'ils ont absolument voulu mettre. Ce qui donne en katakana un vrai casse tête! Ou bien, il y a incompatibilité entre le lieu de travail et la banque. Ou autre! Je ne sais pas!

    Donc me voilà partie créer un autre compte à la poste! Je me suis dit que ce serait plus sur et qu'il y a des distributeurs dans tout le Japon. Même toutim, et cette fois, on me crée mon petit livret sur le champ, et une cash card que je reçois quelques semaines après. Je transmet à l'école et sans problème, ma paye est virée!

    Et ce mois-ci, j'ai accepté une proposition de remplacement sur Tôkyô (avec enthousiasme) et j'ai transmis les différents papiers demandés, ce qui inclus les coordonnées de mon compte postal et là!! Ils acceptent toutes les banques sauf la poste!! Me voilà partie pour créer un troisième compte dans une autre banque! Le choc!!

    Troisième banque où j'ai réussi à faire raccourcir mon nom! On m'a créer mon petit livret et ainsi que la cash card sur place. Détail amusant, il y a une option sécurité avec l'empreinte du doigt en plus du code secret. Ils ont l'appareil pour enregistrer les empreintes sur la carte. On choisi 2 doigts, au cas ou un doigt soit inutilisable. Par contre, cela ne marche que sur les distributeurs de la banque, dans les autres ATM, seul le code secret est utilisé! Moderne, non!

    100¥ (70 centimes) suffisent pour ouvrir un compte. Par contre, pour ce dernier compte, je n'ai pas échappé à l'inkan 印鑑, le sceau. Car au Japon, on ne signe pas, on appose un sceau qui porte les idéogrammes du nom de famille. J'ai utilisé celui de Yoshi puisque je n'en ai pas de personnel. Jusqu'à présent, j'avais pu signer.

    Les comptes bancaires

     

    Ah oui! Le code secret est choisi lors de la création du compte, et non pas imposé! Il y a aussi des options possibles. Par exemple, choisir entre Visa, Mastercard ou JCB (banque japonaise) et/ou mettre son IC card Suica (celle qu'on utilise pour prendre le train) dessus. Mais bon, sortir sa carte à chaque fois qu'on passe les barrières, trop de risque de la perdre! 

    Mon mari m'expliquait qu'il était fréquent qu'un lieu de travail impose une banque pour virer les salaires, notamment pour les petits boulots (un histoire de frais moins importants). Ayant une offre très importantes de petits boulots sur le marché du travail, les japonais en font souvent plusieurs dans leur vie, surtout entre le lycée et la fin de la fac (au point de pouvoir payer leurs études avec!). Les femmes au foyer qui veulent travailler un peu avec des horaires aménagés aussi se tournent vers les arubaito アルバイト. Les offres vont de quelques heures 2 ou 3 fois par semaine, à l'équivalent d'un temps plein, et plus si affinités. Par contre, pas de sécurité d'emploi! Et le salaire est horaire (le minimum 850¥ de l'heure à 1050¥, voir plus si les horaires sont de nuit, ou si le travail est particulier) et les frais de transport sont souvent pris en charge.

    Un point positif dans tout ça, j'ai tout les ATM dans un rayon de 100 mètres autour de la gare! Pas accessible 24h/24 comme chez pour un ou deux puisque, comme souvent au Japon, ils sont dans les bâtiments et donc, quand le bâtiment ferme, plus d'ATM. Heureusement les combinis sont ouvert 24h/24, et il y a toujours un ATM dedans. Par contre, si ce n'est pas celui de votre banque, vous avez des frais. Mais bon! il n'y a qu'à prévoir

    « Fête des garçonsTravail »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    gwada girl
    Vendredi 6 Juin 2014 à 00:57

    3 comptes bancaires!une vraie milliardaire! lol lol

    2
    Vendredi 6 Juin 2014 à 01:11

    Si j'avais des sous dessus!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :