• Sacs plastiques

    Ecobag

    Depuis début novembre, la chaîne d'hypermarché Aeon, la plus grande du Japon, fait payer les sacs plastiques en caisse, 5¥ le sac extra large (il paraît qu'il y a des sacs larges à 3¥ mais on ne me l'a jamais proposé, même avec peu de courses!). Nombre de grandes enseignent pratique la même politique, pour des prix allant de 2¥ à 5¥. Vous avez en caisse un petit carton, avec un code-barre, à mettre dans votre panier si vous voulez acheter un sac plastique.

    D'autres magasins fournissent encore les sacs gratuitement (comme Maruetsu par exemple, une chaîne présente dans ou à la sortie des gares) mais le tournant est amorcé!

    Les écobags sont à la mode depuis plusieurs années au Japon, et on peut en trouver de très originaux, mais les supermarchés continuaient de fournir généreusement les sacs plastiques en caisse (967 sacs donnés par seconde au Japon!). De grands sacs pour mettre les courses, et de petits sacs fin, type emballer les aliments au frigo, pour les aliments qui risquent de couler dans votre sac. Pas très économe et pas très écolo!

    Le mouvements s'étaient amorcé avec nombres de supermarchés qui déduisent 2¥ si vous ne prenez pas un sac plastique, mais nul doute que tous viendront au sac payant.

    Cet argent récolté est investi en partie, ou totalement selon les entreprises, dans des causes environnementales.

    Le japon consomme 30,5 billions de sacs plastiques par an, et cela représente un gaspillage énergétique de 600 000 Kl de pétrole. Or le Japon a très peu de ressources énergétiques. Dans d'autres pays, si les sacs plastiques sont associés à un problème de pollution, ce n'est pas vraiment le cas au Japon car ils sont en général incinérés. Le discours officiel est que cette incinération ne produit pas de dioxine car ils sont brûlés à très haute température (mais tous les experts ne sont pas d'accord sur ce  point).

    Voilà le point sur la situation. J'ai trouvé les données sur un article très intéressant du blog de Philippe Brasor, du 21 novembre 2013, disponible ici.

    Autant vous dire que j'ai profité de l'occasion pour pousser mon mari à investir dans un grand sac de course (non sans mal, il tenait à ses sacs plastiques!!).

    Je suis pour éviter le gaspillage.

    « Restaurant de thonNabe »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Janvier 2014 à 20:20

    oh ben y'a du boulot mais au moins ça incitera peut être à prendre moins de ces sacs!

    2
    Vendredi 31 Janvier 2014 à 02:02

    Oui, je pense que ça marche! Enfin, pour moi, ça marche!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :